30 Sep

*** Emplois d'avenir et Contrats aidés (loi de finances 2013)...

Publié par avieblog  - Catégories :  #Emplois d'avenir - contrats aidés

plf2013Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2012 à 2017 et projet de loi de finances pour 2013.

Conseil des ministres du 28 septembre

"L'engagement en faveur de la jeunesse se traduit par les créations de postes dans l'enseignement, qui complètent les mesures d'urgence prises dès l'été 2012. L'objectif de 10 000 services civiques sera atteint dès 2013, de même que les 100 000 emplois d'avenir ciblés sur les jeunes de 16 à 25 ans les plus en difficulté.

Sur le front de l'emploi, 2 000 recrutements en CDI à Pôle Emploi sont affectés à l'accompagnement des demandeurs d'emploi. 100 000 contrats d'avenir sont financés en 2013. Les contrats de génération seront mis en oeuvre à l'issue de la concertation avec les partenaires sociaux. Le volume des contrats aidés hors emplois d'avenir sera maintenu, afin de maximiser l'effet de ces nouveaux contrats sur l'emploi."

La présentation complète du PLF 2013 et du projet de loi de programmation des finances publiques, sur le site de Bercy. 


et, sur Localtis.info (le quotidien d'informations en ligne des collectivités territoriales et de leurs partenaires) Source

"Le budget de l'emploi passe le cap des 10 milliards

Le budget du gouvernement directement consacré à l'emploi va repasser au-dessus de 10 milliards d'euros en 2013 pour financer notamment les recrutements à Pôle emploi et le déploiement de 100.000 emplois d'avenir.
Les moyens globaux du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle augmentent de 4% à 10,949 milliards, selon le ministère. L'augmentation ne compense toutefois pas la coupe sévère opérée en 2012 (-12%).
Plus précisément, le PLF affecte 10,12 milliards d'euros à la mission "Travail et Emploi" (+1,7% par rapport à 2012) et prévoit 825 millions d'euros pour des fonds spécialement affectés au financement "de la modernisation et de l'apprentissage". Le reste des dépenses se décompose comme suit : 13% pour les opérateurs (Pôle emploi, missions locales...), 5% de dépenses de personnel et 2% de dépenses de fonctionnement.
Une enveloppe de 2,6 milliards d'euros est consacrée aux emplois aidés dont 470 millions pour les emplois d'avenir. Le reste permet de reconduire 390.000 contrats aidés classiques (dont 340.000 pour le secteur non marchand). Au passage, le Contrat d'autonomie, lancé en 2009 par Fadela Amara, est supprimé. Les maisons de l'emploi voient leur budget maintenu, ainsi que les missions locales. Les crédits pour les contrats d'apprentissage et de professionnalisation sont revus à la baisse (1,249 milliard d'euros) car tous n'avaient pas été épuisés en 2012. Enfin, pour l'emploi des personnes handicapées, un effort de 337 millions d'euros (+9%) est programmé pour 1.000 postes aménagés de plus. Le coût des contrats de génération n'est pas inscrit au budget, "pas encore calibré". Il fera l'objet au printemps d'une loi rectificative. Le budget du ministère de l'Emploi ne représente qu'un dixième des dépenses totales en faveur du marché du travail."

Commenter cet article

Julie 29/10/2015 20:14

Bonjour,


Merci pour l'information. Permettez-moi de le partager.

Archives

À propos

Association Varoise pour l'Intégration par l'Emploi. Organisme de Placement Spécialisé du Var

);